Souvenance

Destinée aux personnes entreprenant une recherche historique ou un travail de mémoire, cette base de donnée sera mise en ligne sur le blog http://souvenance.org sous forme de séquences et disponible dans son intégralité auprès de la Fibre mauriennaise.


GENERIQUE par lafibremauriennaise

Né d'un désir commun des associations la Fibre mauriennaise et le Colporteur, le projet Souvenance prend ses racines à Hermillon, commune de la vallée de la Maurienne particulièrement touchée par les évènements historiques de 1939-1945.


SOUVENANCE par lafibremauriennaise

Premier participant et personnalité remarquable de la vallée, Léopold Durbet, Maire honoraire d'Hermillon, a accepté de contribuer à ce projet en nous livrant ses mémoires. A travers le regard de l'enfant qu'il était alors, nous découvrons la vie quotidienne en Maurienne et les évènements marquants de cette période troublée.


INFORMATION,CONSCIENCE par lafibremauriennaise

Le troisième volet de l'interview de Léopold Durbet revient sur l'occupation successive de la Maurienne par les armées italiennes et allemandes.


COHABITATION ITALIENNE, OCCUPATION ALLEMANDE par lafibremauriennaise

J'ai jamais eu peur de mourir. Les gens vont dire : "Oh! J'ai peur..." Moi j'ai jamais eu peur. J'ai eu peur qu'une fois, c'est en avion, mais je ne risquais rien, mais enfin... (rires). C'est comme ça. Toutes ces fois-là, je suis toujours passé à côté. J'étais espiègle aussi. J'étais pas un jeune facile... pour mes parents surtout.


VIE ET PENURIE.mpg par lafibremauriennaise

Rencontre de Félix Personnaz, une série de plusieurs témoignages sur la vie quotidienne pendant la deuxième guerre mondiale, en Haut-Maurienne sur le secteur de Bessans. Des entretiens surprenants et édifiants, Félix Personnaz nous emmène dans une incroyable histoire de la vie des Bessanais et Bessanaises avec un franc-parler authentique. Réalisation:


FUIR BESSANS par lafibremauriennaise

Lucien DIDIER est né le 25 novembre 1909 à une époque où, d'Aiguebelle à Modane, le tissu économique de la Maurienne explose sous la poussée industrielle.

Orphelin, il trouve son premier emploi aux Plâtrières du Sud-Est à Saint-Jean-de-Maurienne, puis en 1928, à l'âge de 19 ans , il est embauché à la Camargue grâce à l'un de ses voisins, qui, devant aller servir la France, le recommande pour travailler au Magasin Général de l'usine de Saint-Jean-de-Maurienne.; La Camargue, c'est bien sûr ainsi que l'on appelle la puissante compagnie Alais Froges et Camargue (future Compagnie Pechiney en 1950), qui produit de l'aluminium en Maurienne dans ses quatre usines de la Praz, la Saussaz, Calypso et Saint-Jean-de-Maurienne.


J'AI VECU DEUX GUERRES... par lafibremauriennaise

Félix Personnaz de retour à Bessans, le drapeau italien flotte sur le village occupé par les chemises noir...


CASA OCCUPATA par lafibremauriennaise

Suite du témoignage de Félix Personnaz qui revient sur la vie à Bessans pendant la Seconde Guerre mondiale et son engagement dans la Résistance.


Alpenz Person par lafibremauriennaise

La vie de Félix Personnaz a bien failli être fatale, regarder et écouter...


JE ME SUIS VU MOURIR... par lafibremauriennaise

L'arrivée d'une Armée Français pas trop bien appréciée des habitants du village de BESSANS, regarder et écouter..


DIFFICILE REORGANISATION... par lafibremauriennaise

Publié le vendredi, mai 29 2015 par La Fibre Mauriennaise